Troisième année à l'extérieur de l'école

Pour les élèves qui souhaitent approfondir leurs connaissances et leur pratique de domaines scientifiques tels que la physique atomique ou nucléaire, l'acoustique, ou encore certaines techniques de l’énergie comme le nucléaire ou le pétrole, des accords ont été signés avec d'autres établissements d'enseignement supérieur (Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires, École Nationale Supérieure du Pétrole et des Moteurs, École Nationale Supérieure d'Arts et Métiers...).

Les élèves de Supélec suivent la formation dispensée par ces établissements en lieu et place de leur troisième année à l’École et obtiennent le diplôme d'ingénieur Supélec ainsi que celui de la formation suivie.

Les élèves entrés en première année à Supélec peuvent effectuer leur dernière année d’études dans une université étrangère dans le cadre de programmes d'échanges (cf. Délégation aux Affaires Internationales).

Des accords existent avec de nombreuses universités américaines, australiennes, canadiennes, japonaises ou européennes. Dans la plupart des cas, moyennant un allongement éventuel de sa scolarité, l’élève peut recevoir également le diplôme de l’université d’accueil.

Pendant l’année qui précède son départ et pendant toute la durée de son séjour à l'étranger, chaque élève est suivi par un enseignant de l’École qui joue le rôle de tuteur et de conseiller.
 
Dernière modification : 01/12/2009