Les stages

Les élèves de nationalité française peuvent effectuer un ou plusieurs stages à l’étranger, en entreprise ou dans un laboratoire universitaire, que ce soit le stage d’été en fin de première ou de deuxième année, le travail de fin d’études en troisième année, ou encore un stage long (un an) entre la deuxième et la troisième année (césure).

Les élèves effectuent trois stages au cours de leurs études :

  • Le stage d’exécution, d’une durée minimum d’un mois, se situe entre la première et la deuxième année. Son principal objectif est de donner aux élèves une première expérience de l’entreprise.

  • Le stage d’élève-ingénieur, d’une durée minimum de deux mois, a lieu entre la deuxième et la troisième année. Ouvert sur l’ensemble des secteurs socio-économiques, souvent de nature technique, ce stage permet aux élèves de confronter les compétences déjà acquises aux besoins industriels réels, et de développer par ailleurs leurs capacités relationnelles.

  • Stage long ou arrêt de scolarité : les élèves ont la possibilité, s'ils le souhaitent, d'effectuer un stage long d'une année entre la 2e et la 3e année du cursus ingénieur (acquisition d'expérience internationale obligatoire dans le cursus...) ou peuvent également effectuer un arrêt de scolarité pour une embauche (CDD, intérim...) afin d'avoir une expérience professionnelle plus complète. 

  • Le stage de fin d’études, d’une durée de cinq mois à partir de début avril, est intégré au cursus de la troisième année. Au cours de ce stage, les élèves effectuent un travail d’ingénieur dont le résultat est pris en compte pour l’attribution du diplôme.
 
Dernière modification : 22/03/2012