Spécialité Automatique et Traitement du Signal et des Images (ATSI)

Campus de Gif

Professeurs responsables : Didier DUMUR et Stéphane FONT

Objectifs de la formation :

La spécialité Automatique et Traitement du Signal et des Images vise à former des étudiants pouvant aborder des domaines de recherche d’un haut niveau scientifique. Les axes de recherche et de développement concernés sont l’automatique, le traitement du signal et des images et les communications numériques (commande des systèmes, commande robuste, reconstruction d’état, traitement statistique de données, construction de modèles, traitements spatial et spatio-temporel adaptatifs, analyse spectrale, analyse temps-fréquence, représentations temps-échelle, compression etc.). D’une manière générale, la majorité des sciences de l’ingénieur font de plus en plus appel à des outils de l’automatique et du traitement du signal. De plus, ces outils sont de plus en plus sophistiqués et leur maîtrise nécessite souvent une formation scientifique très pointue.

L’objectif de cette spécialité est de donner à l’étudiant une formation qui lui permet d’aborder des problèmes de recherche scientifiques et techniques ouverts. Les enseignements proposés ont un double but : la formation de doctorants et l’apport d’éléments nécessaires pour faire avancer des thèmes de recherche nouveaux. Le programme proposé couvre les principaux thèmes scientifiques qui préoccupent non seulement les laboratoires directement impliqués dans les enseignements de la spécialité, mais aussi d’autres laboratoires universitaires et industriels concernés par l’automatique et le traitement du signal. La spécialité comporte des enseignements sur les fondements de l’automatique et du traitement du signal et sur les développements récents, qu’ils soient de nature théorique ou appliquée. Par ailleurs, ces développements qui sont en continuelle évolution, interviennent directement ou indirectement dans de nombreuses disciplines telles que l’optique, l’électronique, les statistiques, l’économie, la médecine, etc. La formation proposée dans la spécialité doit donc s’adapter assez rapidement à cette évolution en s’appuyant sur les capacités des équipes d’accueil des laboratoires concernés.

Après un enseignement de base en automatique et en traitement du signal, nous proposons aux étudiants des Unités d’Enseignement (UE) optionnelles qui leur permettent de s’orienter plus vers l’automatique, le traitement du signal, le traitement de l’image ou les télécommunications. Ces possibilités permettent à l’étudiant d’acquérir une formation qui correspond le mieux à sa vocation (recherche théorique ou appliquée).

Enfin, les stages proposés proviennent de laboratoires de recherche publics et d’organismes industriels. Ceci permet aux étudiants d’avoir des débouchés aussi bien dans l’enseignement et la recherche que dans l’industrie.


Programme :


4 unités d'enseignement dispensées à l'Université Paris-Sud, parmi les suivantes :

- Commande et estimation par variables d'état des systèmes linéaires

- Commande de systèmes non linéaires et planification

- Estimation et filtrage optimal récursif

- Structure des systèmes dynamiques linéaires et applications

- Systèmes d'observateurs

- Commande robuste multivariable : analyse et optimisation

- Commande des systèmes physiques par faconnement de l'énergie

Modélisation des incertitudes, inférence et inversion probabiliste

- Décompositions parcimonieuses et applications

- Filtrage adaptatif et traitement multicapteurs


4 unités d'enseignement dispensées à Supélec :

- 4 cours choisis parmi ceux proposés en majeure AS

- 4 cours choisis parmi ceux proposés en majeure MATIS


Initiation à la recherche :

Les étudiants effectuent un travail de recherche à temps partiel du début d'année scolaire à mars, puis un stage de recherche à temps plein d'une durée de cinq mois, d’avril à août. Ce stage s’effectuera au sein d'un laboratoire de recherche d'une équipe académique ou industrielle.
Quel que soit le contexte du stage, chaque étudiant sera suivi par un tuteur, membre de l’équipe pédagogique de la formation proposée. Véritable initiation à la recherche, ces travaux seront l’occasion de mettre en oeuvre des techniques de recherche documentaire, et plus généralement de s’initier aux méthodes de recherche, sous l’encadrement du tuteur en partenariat avec l’équipe d’accueil.
L'initiation à la recherche comprend les phases classiques de traitements des sujets scientifiques (bibliographie et documentation, approche théorique, validation, création d’un document). En complément de la soutenance orale et de rapports écrits obligatoires, une publication scientifique doit être un objectif visé.

 
Dernière modification : 18/06/2012